Quand nous commettons l'injustice ? (Épicure)

Quand nous commettons l'injustice ? (Épicure)

Rédigé le 23/04/2018
Épicure


Épicure : Il est facile, pour qui commet l'injustice, de rester caché. Être sûr de le rester, cela est impossible.

— NON ENCORE PUBLIÉ—



QuotJito Premium


Ce podcast, ce film sont réservés aux abonnés/inscrits.

Écoutez-le, Regardez-le en vous inscrivant ICI 

(Accès Gratuit aux contenus Premium)



Il est facile pour qui commet l’injustice de rester caché, être sûr de le rester, cela est impossible.

Avec ces mots, Épicure pose la question de l’injustice là où on ne l’attend pas. Au premier regard, nous voulons la comprendre par la morale, comme une violation de valeurs que l’on croit justes, nous nous attachons à la juger par les malheurs auxquels elle soumet ses victimes. Nous envisageons l’injustice du point de vue de celui qui la subit. Nous la condamnons au nom de principes qui nous dépassent en tant qu’individus.

Et ainsi, de manière paradoxale, l’objet de l’injustice est devenu à la fois, ce par quoi nous l’appréhendons, ce par quoi nous la comprenons, mais aussi l’horizon de notre jugement comme projection de nos propres craintes d’en être un jour les victimes.

Et pourtant, il faut bien, comme pour toute chose, se poser la question de sa cause, du sujet qui ...

90% reste à lire, à écouter



 Soutenir